Quelques informations générales sur ShadowSocks, ce service fonctionne en partie comme les proxy Socks qui sont très facile à mettre en place du moment que l’on dispose d’une connexion SSH. Le développeur à l’origine du projet est un chinois sur lequel le gouvernement est allé faire pression pour retirer les sources de GitHub. Mais cela n’a pas empêché la communauté de reprendre le flambeau.

L’ensemble des informations pour mettre en place le projet sur votre propre serveur sont disponibles sur ce site: https://shadowsocks.org/en/download/servers.html

Voici les étapes à suivre pour rapidement le déployer chez vous:

1. Côté serveur (Debian/Ubuntu…)

    • Installer PIP:
      • apt install python-pip
    • Installer shadowsocks
      • pip install shadowsocks
    • Créer votre fichier de config avec votre éditeur de texte favori (vim, nano):
      • vim s-config.json
server_port = le port sur lequel vous vous connecterez. Je recommande l’utilisation du 443.
password = le mot de passe à communiquer à vos utilisateurs.

Je ne détaillerai pas comment rendre Shadowsocks persistant sur votre serveur, cependant pour garder Shadowsocks actif sur votre serveur après votre déconnexion, vous pouvez utiliser sans problème la commande  » screen « .

  • Lancer Shadowsocks:
    • ssserver -c s-config.json

2. Côté client

Shadowsocks est disponible pour tout les périphériques que vous auriez envie d’y connecter (ou presque). J’ai particulièrement apprécié le fait qu’il soit disponible sur android sans root.

Client mobiles:

Et cliquez ici pour les clients PC.

Concernant la configuration à rentrer sur votre téléphone, ordinateur, etc. elle  est très simple:

  • server address: l’adresse IP de votre serveur
  • server port: si vous avez suivi la même configuration que moi, c’est 443
  • Password: le mot de passe défini précédemment
  • Encryption method: aes-256-cfb

Et voilà c’est bon ! Enfin non, en ce qui concerne la version PC, vous allez devoir suivre une dernière étape, l’installation de Foxyproxy sur votre navigateur favori et sa configuration pour l’utilisation d’un proxy Socks. Des informations sur comment faire cela sont déjà disponibles dans l’article suivant: Utiliser un proxy SOCKS

Je vous souhaite à tous un bon surf libéré de toutes censures.

 

Catégories : InternetRéseau

Enzo

Dépanneur des bidules que quand tu cliques ça marche pas.

Laisser un commentaire

Articles similaires

Internet

Partager des fichiers via Torrent avec des trackers publics

Afin de partager de manière fiable des fichiers, j’affectionne l’utilisation des Torrents. Manière fiable: Être sûr que mon correspondant puisse reprendre le téléchargement du fichier où il en était même si sa connexion internet n’est Lire la suite…

Les brèves

Faîtes chauffer les imprimantes !

De superbes « Cheat sheets » sont disponibles à l’adresse suivante: http://packetlife.net/library/cheat-sheets/ Pleins d’informations sur les protocoles réseaux et sur les commandes de configuration des routeurs Cisco notamment. Parfait pour se rafraîchir la mémoire ! Articles similaires

Hébergements

Utiliser Let’s Encrypt avec Nginx

Let’s Encrypt est disponible en bêta publique et c’est géniale, car les sites auto-hébergés vont enfin pouvoir s’équiper simplement et gratuitement de certificat SSL. De mon point de vue c’est hyper-pratique pour le grand publique Lire la suite…